Événements en cours ou à venir au 19 Paul Fort

Une rencontre, une idée, un voyage… sont à l’origine des expositions-événements. Le 19 Paul Fort est une sorte de maison galerie où les artistes qui participent à une exposition, travaillent sur un thème commun, ou alors, c’est leur identité artistique qui permet de les associer. Les œuvres d’un photographe font écho à celles d’un céramiste, ou s’harmonisent avec les meubles, les luminaires présentés… Toutes les formes d’expression artistique trouvent leur place dans ce lieu.
Au 19PaulFort, nous restons fidèles aux artistes qui se sont déjà produits dans ce lieu, mais la programmation reste ouverte aux nouveaux talents.


— prochain concert —

mardi 18 juin 2024 à 20h30

Hélène Aziza accueille

Lukas Ligeti

et ses invités

Hélène Breschand

harpe

Li-Chin Li

sheng

Ian-Elfinn Rosiu

violoncelle

une première mondiale pour ce quatuor

Lukas Ligeti combine dans sa musique des éléments d’une grande variété de traditions musicales, notamment l’avant-garde européenne, les approches africaines, le jazz et l’esprit de la scène musicale expérimentale new-yorkaise.

> Voir la fiche de Lukas Ligeti
> Voir la fiche d’Hélène Breschand
> Voir la fiche de Li-Chin Li
> Voir la fiche de Ian-Elfinn Rosiu

Réservations indispensables à : helenaziza@19paulfort.com
Participation : 20 €


— exposition en cours —

La poétique de la démesure
du jeudi 13 juin au dimanche 7 juillet 2024
tous les jours de 16h à 20h

Hélène Aziza accueille les artistes

Pierre Baey
Fernando Casasempere,
Michel Wohlfahrt
Didier Goupy

De g. à d. : Michel Wohlfahrt, Fernando Casasempere, Didier Goupy, Pierre Baey

Pierre Baey, Fernando Casasempere, Michel Wohlfhart sont des céramistes, qui, à un moment de leur évolution, ont voulu réaliser des grandes pièces, du monumental. Pierre Baey est passé de la céramique au béton, Michel Wohlfahrt de la céramique au bronze. Fernando Casasempere est resté fidèle à la terre et la sculpte, façonne des pièces monumentales.
Le photographe Didier Goupy s’est longuement « perdu » dans une forêt et c’est la démesure de cet espace temps couleur intemporel qu’il traduit dans ses photos.

> voir la fiche de Pierre Baey
> voir la fiche de Fernando Casasempere
> voir la fiche de Michel Wohlfhart
> voir la fiche de Didier Goupy